Your single source partner to
process bioproducts into ethanol.

Production de levures sèches

Principe

Le procédé INTERIS de production de levures sèches en trois étapes :

  1. Les levures sont extraites du moût fermenté avant la distillation. L’extraction est assurée par deux jeux de séparateurs centrifuges avec un lavage intermédiaire de la crème de levure.
  2. Les levures sont désactivées thermiquement puis concentrées dans deux évaporateurs à flow tombant.
  3. La crème de levure est séchée jusqu’à une concentration de 92-96 % puis conditionnée en Big-bag.

Spécifications

  • Récupération des levures sèches pour des unités d’alcool de 600 hl./j. ou plus.
  • Traîtement du moût fermenté issu des mélasses ou des jus
  • Séchage indirect par vapeur à 20 bars (gaz naturel ou autres combustibles)
  • Construction en acier inoxydable conforme aux normes alimentaires.

Avantages

  • Récupération totale et recyclage de l’alcool imprégnant les levures.
  • Consommation d’énergie minimisée par la concentration à double effet.
  • Basse température : préservation de la qualité des protéines.

Production de levures sèches

Principe

Le procédé INTERIS de production de levures sèches en trois étapes :

  1. Les levures sont retirées du moût fermenté avant la distillation. L’extraction est assurée par deux jeux de séparateurs centrifuges avec un lavage intermédiaire de la crème de levure.
  2. Les levures sont désactivées thermiquement puis concentrées dans deux évaporateurs à flow tombant.
  3. La crème de levure est séchée jusqu’à une concentration de 92-96 % puis conditionnée en Big-bag.

Spécifications

  • Récupération des levures sèches pour des unités d’alcool de 600 hl./j. ou plus.
  • Traîtement du moût fermenté issu des mélasses ou des jus
  • Séchage indirect par vapeur à 20 bars (gaz naturel ou autres combustibles)
  • Construction en acier inoxydable conforme aux normes alimentaires.

Avantages

  • Récupération totale et recyclage de l’alcool imprégnant les levures.
  • Faible teneur en DBO-DCO du lavage.
  • Consommation d’énergie minimisée par la concentration à double effet.
  • Basse température : préservation de la qualité des protéines.

Images

dryeast